Nikolaï OKHOTNIKOV - Monologue "Zdes’ na etom meste svjate" Dosifei - KHOVANSHCHINA - M. Moussorgski

Monologue
"Zdes’ na etom meste svjate"
KHOVANSHCHINA
M. Moussorgski
CINQUIEME ACTE
Une forêt de pins. Un ermitage. Nuit de pleine lune.

DOSSIFEÏ
(Il entre, perdu dans ses pensées.)
Ici, en cet place Sainte,
j’annoncerai le gage du salut au Monde.
(Il s’assied lentement sur une pierre.)
Combien de chagrins, combien de tourments
L’Esprit du Doute a emménagé en moi !
La crainte pour les frères,
Pour le sort des âmes pécheresses
Jours et nuits m’ont troublés ,
Et mon coeur n’a pas tremblé,
Que s’accomplisse la volonté du Père Céleste !
Le temps est arrivé,
Et mon chagrin
vous mes chers, vous a couvert avec la Couronne de Gloire.
De cette vie terrestre passagère,
Vous avez méprisé les consolations
pour la Gloire immortelle et éternelle.

Courage mes frères !
Dans la prières cordiale vous trouverez la force
de vous présenter devant le Seigneur des Forces.
Dieu Juste, confirme notre testament !
Que l’on ne l’accomplisse pas pour le jugement ou la condamnation
Mais dans la voie du Saint Renouvellement l
Père plein de bonté !
(Toujours dans ses prières, il se tourne vers l’ermitage.)

© Traduction Nouvel Opéra



Publié le 18 avril 2008 par Nouvel Opéra


Il y a 2 commentaires.


Nikolaï OKHOTNIKOV - Dosifei
Simple mortel, je reste confondu de savoir que Nicolaï Okhonikov remplit de sa voix les plus grands théâtres lyriques de Russie et des USA...à l’aide de son mêtre soixante dix, de ses soixante cinq Kgs, ...et de sa technique hors normes. Mélomane, je suis envouté par la beauté et la pureté du timbre, si bien exprimés par l’ampleur sereine de la l’émission vocale. Apprenti chanteur, c’est pour moi le modèle qui exclurait toutes les dérives...qu’on accepte de la part des chanteurs d’exception - parce qu’elles font partie de leur styles respectifs - mais qui sont autant de fautes si on essaie de les reprendre quand on n’est pas soi même un chanteur d’exception ! J’ai eu de la chance de pouvoir découvrir Nicolaï Okhotnikov gràce à Vadim Artamonov, parce que la discographie disponible en France le méconnaît : mais achetez "Boris " à la FNAC ...pour Pimène et Nicolaï Okhotnikov !
ROUY Jean-Pierre

Nikolaï OKHOTNIKOV - Monologue "Zdes’ na etom meste svjate" Dosifei - KHOVANSHCHINA - M. Moussorgski
je suis à la recherche de la partition de cet air qui me donne la chair de poule ! merci par avance
Etienne

Un message, un commentaire ?

Identifiez-vous